Tous les prix:

Prix International du dessin de presse 2016

Zunar, Malaisie

Gado, Kenya

Guillaume Barazzone, Gado, Zunar et Kofi Annan lors de la remise du Prix

Genève, 3 mai 2016

A l’occasion de la Journée mondiale de la Liberté de la Presse, la Fondation suisse Cartooning for Peace [aujourd’hui: Freedom Cartoonists Foundation] et la Ville de Genève ont décerné leur Prix 2016 le 3 mai 2016. M.Kofi Annan, Président d’honneur de la Fondation l’a remis au dessinateur du Kenya, Gado et au caricaturiste de Malaisie, Zunar.

“ Gado et Zunar nous rappellent combien la liberté d’expression reste fragile en Afrique et en Asie comme dans d’autres régions du monde. Par leur engagement en faveur de sociétés plus ouvertes et plus transparentes, Gado et Zunar nous mettent face à notre responsabilité de préserver la liberté d’expression et d’agir de manière responsable pour soutenir le combat de tous ceux qui sont privés de s’exprimer par leur art “a déclaré Kofi Annan.

Patrick Chappatte, Vice-président de la Fondation suisse et membre du jury international a ajouté : “en ayant le courage de dessiner que le roi est nu, Gado et Zunar se sont tous deux confrontés à des pouvoirs puissants qui veulent les faire taire. L’objectif de ce Prix 2016 est précisément de leur donner la parole, d’amplifier leur voix, car ce sont celles de la démocratie et de la justice”.
[Extracts from the press release]

Les laureats

Zunar

Zunar (Zulkiflee Sm Anwar Ulhaque) est dessinateur éditorialiste de Malaisie

“Comment pourrais-je être neutre alors que mon crayon a son propre point de vue ?”. A partir de ce slogan, Zunar développe son art à travers ses dessins et ses livres illustrant la corruption et les abus de pouvoir du gouvernement de Malaisie. Contre lui le pouvoir en place avait engagé plusieurs procès au titre du Sedition Act (un texte archaïque) et il risquait une condamnation de 43 ans de prison. Plusieurs de ses catalogues et recueils de dessins ont été détruits par les autorités au prétexte qu’ils étaient contraires à l’ordre public. A la suite des élections et du changement de régime en 2018, ces accusations ont été levées. Amnesty International avait choisi Zunar pour sa campagne mondiale (Write for Rights 2015). ‘Write for Rights (#W4R) 2015’.

Il a reçu en 2011 le Prix du dessin éditorial décerné par Cartoonists Right Network International, the Human Rights Watch Hellman/Hammett Award en 2011 et 2015 ainsi que the International Press Freedom Award, Committee to Protect Journalists, New York 2015. Zunar received the International Cartoonist Award in May 2016 in Geneva.

Gado

Gado a commencé à dessiner des caricatures dès l’âge de 15 ans avant de devenir Cartoonist free lance pour le quotidien Daily News, Business Times et The Express. En 1992, employé par The Nation Media Group, ses caricaturessont publiées dans The Daily Nation.Ce journal basé à Nairobi (Kenya) a la plus grande circulation en Afrique Centrale et de l’Est. Gado est élu meilleur dessinateur Kenyan de l’année en 1999. Mais en mars 2016, un de ses dessins dénonçant la corruption au niveau de la Présidence en Tanzanie lui fait perdre son emploi au sein du Daily Nation. Quelques mois plus tard, il reçoit le Prix international Cartooning for Peace à Genève en mai 2016.

2022 Kofi Annan Courage in Cartooning Award

Vladimir Kazanevsky, Ukraine

Gàbor Pàpai, Hongrie

Prix International du dessin de presse de la Ville de Genève 2018

Musa Kart, Turquie

Prix International du dessin de presse de la Ville de Genève 2014

Hani Abbas, Sirie et Palestine
Doa Eladl, Egypte

Prix International du dessin de presse de la Ville de Genève 2012

Firoozeh, Hassan Karimzadeh, Mana Neyestani & Kianoush, Iran