Tous les prix:

Prix International du dessin de presse de la Ville de Genève 2012

Firoozeh, Hassan Karimzadeh, Mana Neyestani & Kianoush, Iran

Guillaume Barazzone, Gado, Zunar et Kofi Annan lors de la remise du Prix

Genève, 3 mai 2012

Le 3 mai 2012, à l’occasion de la Journée Mondiale de la Liberté de la Presse, la Fondation Suisse Cartooning for Peace [renommée: Freedom Cartoonists Foundation] a décerné – pour la première fois – le Prix international de la Ville de Genève à des dessinateurs Iraniens en raison de leur talent, et de leur engagement exceptionnel en faveur de la tolérance, de la paix et de la liberté. Tous quatre méritent d’être reconnus, encouragés et soutenus.

Kofi Annan, Prix Nobel de la paix et Président d’honneur de la Fondation, et Pierre Maudet, Maire de Genève ont remis le Prix à Firoozeeh, Hassan Karimzadeh, Mana Neyestani and Kianoush, représentants d’une nouvelle génération de dessinateurs talentueux et courageux.

Le Jury international était composé de Kenneth Roth, Directeur Exécutif de Human Rights Watch, Pierre Maudet, Maire de Genève, de trois dessinateurs éditorialistes : Plantu (France), Chappatte (Switzerland) et Liza Donnelly (USA).

Les laureats

Firozeeh

Née en Iran, Firoozeh Mozaffari a étudié à Téhéran le dessin et la conception graphique.
Elle a travaillé dans plusieurs journaux tels que Shargh, Etemad, Farhikhtegan ainsi que pour le site internet Khabaronline. Elle a souvent participé comme membre de jury à plusieurs concours de dessins en Iran et en Turquie et a reçu elle-même plusieurs prix au cours de festivals en Iran. Bien qu’étant membre actif du Comité Exécutif qui organise la Biennale internationale du dessin de presse en Iran,
Firoozeh s’est retirée de la 9ème Biennale en signe de protestation contre la violence qui a suivi les élections présidentielles en 2009.

Hassan Karimzadeh

Directeur artistique, graphic designer et dessinateur free lance, Hassan Karimzadeh collabore avec plusieurs publications en Iran dont Etemaad-e Melli (“Confiance du Peuple”). En 1992, un de ses dessins interprété par la censure comme représentant l’Ayatollah Khomeini lui a valu une lourde peine de prison. L’association Avocats sans Frontières a réussi à le faire sortir au bout de deux années. Hassan vit en Iran avec sa famille.

Mana Neyestani

Né en 1973 à Téhéran, Mana Neyestani est diplômé d’architecture de l’Université de Téhéran. Il a commencé sa carrière comme illustrateur et dessinateur en 1993 pour des magazines dans le domaine culturel, littéraire, politique et économique avant de devenir dessinateur éditorialiste. En 2006, il a été emprisonné en raison d’un dessin. Mana vit désormais à Paris et fait partie du réseau ICORN ( Réseau des villes internationales de refuge).

Kianoush

Artiste et activiste Iranien, Kianoush Ramezani a quitté l’Iran et vit en exil à Paris où il a reçu en 2009 le statut de réfugié politique. Ses dessins sont publiés dans Courrier International et d’autres journaux français et internationaux comme The Guardian, Lee1, Arte, Iran Human Rights. Quelques mois avant la tragédie de Charlie Hebdo, il a participé en 2014 à un TEDx intitulé : “ Dessins de presse, un art en danger”.
Kianoush est aussi fondateur et président de United Sketches, une association qui défend la liberté d’expression et soutient les dessinateurs en exil.

2022 Kofi Annan Courage in Cartooning Award

Vladimir Kazanevsky, Ukraine

Gàbor Pàpai, Hongrie

Prix International du dessin de presse de la Ville de Genève 2018

Musa Kart, Turquie

Prix International du dessin de presse 2016

Zunar, Malaisie
Gado, Kenya

Prix International du dessin de presse de la Ville de Genève 2014

Hani Abbas, Sirie et Palestine
Doa Eladl, Egypte